Expertise

Eric-Gérald Lang - droit fiscal - tva - vat - Belgian tax law

Fort d’une expertise de plus de 10 ans dans le domaine, LANG LEGAL est exclusivement centré sur la pratique du droit fiscal, particulièrement la fiscalité des affaires.

Ayant pratiqué tant les impôts directs qu’indirects, notre objectif est d’appréhender chaque transaction dans la globalité de ses conséquences fiscales actuelles et futures.

Outre cette pratique transversale, nous avons développé une expérience plus particulière dans les domaines suivants :

  • Impôt des sociétés : structures d’acquisition, due diligence fiscale, transfer pricing, restructurations, fusions et autres scissions, mais aussi les avantages liés à la R&D, au tax shelter pour les start-ups, exemptions RDT, et autres ;
  • Fiscalité immobilière : acquisitions démembrées, structures de leasing, cessions de sociétés immobilières, tant à l’impôt des sociétés qu’en TVA et droits d’enregistrement ;
  • TVA : implications TVA des opérations, groupements autonomes de personnes, unité TVA, champ d’application des exemptions, droits à déduction, régime des bâtiments neufs ;
  • Tax shelter : régime général, conditions de dépenses, sous-traitances, discussions avec la Cellule Tax Shelter ;
  • Fiscalité internationale : existence/implication d’un établissement stable, pouvoirs d’imposition, structuration internationale, fiscalité européenne, flux de revenus, salary splits, etc ;
  • Ruling : contacts formels et informels, prefiling, demande de décisions anticipées, en ces matières et toutes autres.

Enfin, notre cabinet peut vous assister dans d’autres domaines annexes, tels que la fiscalité des personnes physiques et des rémunérations, les planifications patrimoniales ou encore les régularisations fiscales.

Notre cabinet vous assiste et vous représente tant dans la phase de structuration et de conseil, que dans le cadre de discussions avec l’administration, de procédures administratives ou contentieuses.
Notre approche de base vise à allier la rigueur de l’analyse à la recherche d’un équilibre optimal, en privilégiant le dialogue et, dans toute la mesure possible, la conciliation avec les autorités fiscales.

Cette optique est également celle de privilégier la sécurité juridique et, lorsque c’est envisageable, l’obtention d’un ruling auprès du Service des Décisions Anticipées (SDA) avec les agents duquel une relation de confiance solide a été construite au fil des dossiers.